28 Mai Jessica partage son experience en tant que Conseillère volontaire en marketing pour l’équipe CARREFOURs EQWIP – EQWIP HUBs à Tamale, au Ghana

Les CARREFOURs EQWIP – EQWIP HUBs à Tamale au Ghana proposent un espace à aire ouverte, facilement accessible depuis la ville. Ce sont des endroits vivants et habituellement achalandés, car de nombreux participants se prévalent des services qui y sont offerts – dont l’accès à Internet et aux ordinateurs portables, les consultations individuelles – en dehors des heures de formation.

Jessica, une volontaire canadienne Conseillère volontaire en marketing au Ghana, nous a donné un aperçu de ce que vivre à Tamale, et être volontaire aux CARREFOURs EQWIP signifie.

En quoi consiste votre rôle de Conseillère volontaire en marketing?

En tant que spécialiste du marketing, j’ai pu aider les jeunes à optimiser leurs stratégies commerciales générales grâce à l’élaboration d’énoncés de vision et de mission percutants, à l’établissement de valeurs commerciales, à la caractérisation de leurs marchés cibles (segments de clientèle) et à la formulation de propositions de valeurs concrètes. J’ai également offert des conseils à six entrepreneurs potentiels et à trois entrepreneurs établis qui en étaient à l’étape du démarrage de leur entreprise. Je ne m’attendais pas à ce que les consultations individuelles constituent une partie si importante de mon rôle de volontaire, mais cela m’a ravie. Avec chaque participant, j’ai organisé une séance d’introduction pour me permettre de mieux comprendre leur entreprise et les défis qui lui étaient propres. Ensuite, nous avons planifié des séances périodiques d’une heure, après lesquelles je leur confiais des devoirs que je leur demandais de faire avant la rencontre suivante. Tout le monde a beaucoup progressé en quelques mois à peine. Voir leurs plans d’affaires prendre forme et la passion qu’ils éprouvent pour leur travail ont été les points marquants de mon expérience au sein des CARREFOURs EQWIP.

Qu’est-ce que signifie être volontaire aux CARREFOURs EQWIP à Tamale?

Tous les volontaires des CARREFOURs EQWIP contribuent de manière importante au projet à Tamale. Si une idée ou une initiative vous inspire, vous serez en mesure de prendre les choses en main, et de la mettre en œuvre. Tous les volontaires travaillent directement avec les participants, d’une façon ou d’une autre : en animant un atelier sur un sujet en particulier, en offrant une formation en informatique ou en proposant une consultation individuelle, etc. Les volontaires sont tous responsables de s’engager les uns auprès des autres et auprès des participants. Chaque semaine, le personnel et les volontaires du HUB se réunissent pour discuter des initiatives de la semaine afin que tout le monde soit au courant des activités à venir. Cela permet aux membres de l’équipe de combler les lacunes et de s’entraider au besoin. Les occasions de prendre part aux activités du HUB ne manquent pas. Si vous abordez votre rôle avec passion et énergie, il y aura toujours du travail!

En tant que volontaire des CARREFOURs EQWIP, non seulement apprendrez-vous à connaître une culture complètement différente de la vôtre, mais vous apprendrez aussi à vous connaître – vos forces, vos faiblesses, votre résilience. Vous découvrirez la vie dans une collectivité en développement, loin de certains des conforts qui sont monnaie courante chez vous, au Canada. En certaines occasions, vous prendrez l’initiative et en d’autres, il vous faudra vous placer à l’arrière scène, et jouer un rôle de soutien – ces deux rôles étant tout aussi importants l’un que l’autre.

À quoi ressemblait votre style de vie?

Avec une autre volontaire de CARREFOURs EQWIP, j’ai vécu dans un appartement très confortable qui comptait deux chambres à coucher. Il était assez spacieux. On y trouvait un grand espace commun, une salle de toilettes et une salle de douche, ainsi que des ventilateurs au plafond partout. La cuisine était bien équipée (réfrigérateur, cuisinière/four, évier).

Pour nous rendre au travail, nous prenions un taxi ou un yellow-yellow (un service de type Uber) à un arrêt bien connu qui se trouvait à trois minutes de marche de l’appartement, et nous nous divisions le montant de la course. D’habitude, le trajet jusqu’au HUB durait environ 20 minutes, selon le nombre d’arrêts demandés par les autres passagers.

 Je faisais des courses tous les deux jours pour éviter de gaspiller la nourriture. J’achetais dans quelques-uns de mes magasins préférés des produits importés, et j’avais trouvé tout près de chez moi une boucherie où étaient vendues des viandes congelées bien emballées. Je me procurais mes fruits et légumes frais en ville, soit au marché central, soit à l’une des innombrables échoppes qui bordaient la route principale, ou alors d’une dame qui en vendait à même un énorme plateau qu’elle tenait en équilibre sur sa tête. En général, mon frigo était rempli de légumes et de fruits, de pâte d’arachide (beurre d’arachides entièrement naturel), de sachets d’eau et, à l’occasion, on y trouvait une tablette de chocolat. J’aimais cuisiner à la maison après le travail. Le chili, le sauté au poulet et au gingembre, et le spaghetti à la bolonaise constituaient mes repas de base.

Il y a tant d’expériences à vivre ! Viens-tu ?

Pour en savoir plus sur les possibilités actuelles de bénévolat

Les CARREFOURs EQWIP – EQWIP HUBs propulsé par Jeunesse Canada Monde et Youth Challenge International sont financés en partie par le gouvernement du Canada par l’intermédiaire d’Affaires mondiales Canada.



Soyez au courant des dernières nouvelles, des possibilités de bénévolat à l’étranger et des événements prévus.

Soyez informé

Merci de votre inscription à la liste d’envoi des CARREFOURs EQWIP – EQWIP HUBs

Vous recevrez un message pour confirmer votre inscription